FAQ

La procédure même peut provoquer un léger inconfort chez le patient. Ce désagrément reste toutefois temporaire, ne concerne que la durée de la séance et vise exclusivement les zones traitées.

Il est essentiel de mentionner que la durée, la quantité et la fréquence des traitements varient selon les cas (mycose ou inflammation). Ainsi, un total de trois à quatre séances peuvent être recommandées, dont la durée variera entre 20 et 45 minutes.

Aucune thérapie au laser ne peut garantir les résultats, de même qu’elle n’est en aucun cas capable de prévenir la contraction éventuelle de nouvelles affections.

Pour éviter la réapparition d’infections telles que les mycoses, il est nécessaire d’effectuer quelques gestes préventifs comme éliminer les sources d’humidité, éviter les soins de pieds effectués avec des instruments non stérilisés, porter des bas et souliers adéquats, etc.

En ce qui a trait aux inflammations, pour des résultats optimaux, la thérapie est généralement utilisée en parallèle avec d’autres modalités de traitements.